Amour-propreArgent

3 trucs pour un temps des fêtes qui respecte (enfin) ton budget

Le temps des fêtes est à nos portes. Bien que pour certaines, ce temps rime avec famille, joie et repas copieux, il rime également avec cadeaux et possible endettement…

D’après le Conseil canadien du commerce de détail, la personne moyenne aurait l’intention de dépenser $675 cette année durant le temps des fêtes et une personne sur trois dépensera au-dessus de ses moyens.

Peut-être fais-tu partie des deux tiers qui dépensent en dessous de leurs moyens. Si c’est le cas, chapeau. Continue dans le droit chemin, fonce!

Si toutefois, tu es de ce un tiers-là qui chaque janvier se promet de ne plus jamais dépenser autant, garde courage.

Voici 3 trucs pour un temps des fêtes glorieux qui respecte ton budget.

  1. Comprends pourquoi tu dépenses.

Nous vivons dans une ère où, grâce aux avancées technologiques, l’accès à notre argent et au crédit est facilité au point tel qu’il nous arrive souvent de passer nos cartes sans même nous demander si réellement nous avions besoin de cet achat. Un coup de poignet avec un petit “beep”, et l’affaire est réglée.

Une des conséquences est que nous avons davantage tendance à nous tourner vers la consommation pour répondre à des besoins non matériels.

Une journée difficile au travail? Une petite gâterie. Beep.

Je n’ai pas fait de coucou à ma copine depuis longtemps? Je vais lui acheter un café pour me faire pardonner. Beep.

J’ai un nouveau prétendant et je veux lui montrer mon appréciation? Je vais lui acheter un beau sweater pour Noël. BEEP!

Et la liste continue.

Je ne dis pas que dépenser c’est mal. Ce que je veux t’encourager à faire, c’est d’être consciente des moments où nous le faisons pour dealer avec une émotion quelconque, que ça soit la culpabilité, la tristesse, la colère, l’ennuie même!

Ces émotions sont valides et méritent d’être vécues et pour qu’elles le soient, elles doivent être reconnues. Ceci peut être fait en se donnant le droit de les vivre sans les enterrer sous une montagne de factures en espérant qu’elles disparaissent.

De cette façon, avant de faire un achat de Noël, tu pourrais arriver à la conclusion que ce cadeau, tu l’achètes parce que tu aimerais recevoir de l’amour en retour, te faire pardonner ou acheter la paix. Face à cette conclusion, tu pourrais peut-être remettre en question l’atteinte de ce désir par un bien matériel et opter pour une conversation ou un coeur à coeur avec la personne concernée.

  1. Fais un budget.

Tu connais le dicton “Ne pas planifier est la planification de l’échec.”? Ce brin de sagesse s’applique aussi à ta planification financière.

Lorsque nous n’avons pas d’objectifs concrets quant à nos finances, il devient facile de dépenser sans réfléchir. C’est lorsque nos objectifs deviennent clairs que nous usons d’un peu plus de retenues pour les dépenses futiles. Par exemple, dépenser $10 par jour pour son lunch semble banal lorsqu’on n’a pas une dépense particulière en vue. Mais si je veux m’acheter le tout nouveau Vitamix à $800 avec tous les accessoires aux fonctions télépathiques (ça s’en vient, crois-moi), je réalise que ce montant représente 16 semaines de lunch! Commencer à faire mon propre lunch devient maintenant une tâche plus facile.

Donc avant de commencer à faire tes listes d’achat, planifie tes objectifs financiers pour l’année prochaine. Ceci t’aidera à prendre des décisions qui te rapprochent de ceux-ci et qui te facilitent le travail. Plus encore, tu apprendras à prioriser ton bien-être en te donnant la permission de prendre des décisions qui le met de l’avant.

  1. Laisse exprimer ta créativité.

À ce jour, les plus beaux cadeaux que j’ai reçus étaient des cadeaux faits à la main. En effet, il y a une magie qui se passe lorsqu’on apprend qu’une personne a mis son temps, son amour et son énergie pour nous faire plaisir. Donner pour moi prend tout son sens lorsque fait dans la lenteur et avec intention. Le geste devient personnel et unique.

Notre style de vie effréné fait en sorte que le temps accordé à ceux qu’on aime devient la plus grande marque d’affection qu’il n’existe, plus que l’argent et toutes les babioles qu’on pourrait acheter. Alors, ce temps des fêtes pense à ce que tu pourrais créer toi-même. Des biscuits, du savon, une peinture, un dessin, un poème? Les options sont sans fin. Tu n’as qu’à mettre sur Google “DIY” (Do It Yourself) si tu es à court d’inspiration. Bonus: les DIY sont souvent très abordables, surtout si tu utilises des choses que tu as déjà à la maison.

Voilà. Que la force du budget soit avec toi. Joyeux temps des fêtes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *